Jonathan Thébault

Avatar

Diplômé en Economie Internationale à Paris-Dauphine et à la PUC de Rio de Janeiro, Jonathan travaille actuellement en tant qu'économiste à la DG Trésor près l'Ambassade de France au Brésil, après une expérience de recherche en microéconomie monétaire à la Banque de France. Ses centres d'intérêt portent sur les politiques monétaires et les équilibres macro-financiers au sein des économies émergentes, la zone LAC en particulier.

12
septembre

Insuffisance des financements afin d'atteindre les Objectifs du Développement Durable (Note)

DISCLAIMER : Les opinions exprimées par l'auteur sont personnelles et ne reflètent en aucun cas celles de l'institution qui l'emploie.   Utilité de lÂ’article : Ce papier montre les dernières évolutions en matière de développement à la suite des engagements ambitieux de la communauté internationale en matière de climat et de développement en 2015. Cette analyse apporte un [...]

09
octobre

Coût et opportunités d'une suraccumulation des réserves de change : cas du Brésil (Note)

Résumé : Le Brésil possède un niveau de réserves de change très élevé, bien supérieur auxrecommandations du FMI ; Pourtant, ces réserves de change génèrent des coûts en termes budgétaires, de lÂ’ordre de 2,5 % du PIB par an, du fait notamment du différentiel de taux dÂ’intérêt entre les Banques Centrales ; Alors que le cycle monétaire local accommodant sÂ’est ach [...]

05
décembre

Le Brésil arrivera-t-il à sortir de la spirale des taux d'intérêt élevés ? (Note)

Résumé : • Le niveau élevé des taux d’intérêt au Brésil, quasiment les plus importants des pays émergents depuis 15 ans, résulte d’une volonté politique née dans le cadre du plan Réal afin d’attirer les capitaux étrangers pour soutenir la devise, tout en luttant contre l’inflation galopante ; • Ces taux ont eu trois conséquences : i) au plan économique, une carence en financement de l’ [...]