La forte résilience économique du Qatar face au boycott (Note)

 

Utilité de l'article : A la suite de la déclaration du boycott du Qatar par quatre pays voisins arabes (Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Egypte et Bahreïn) en juin 2017, le risque d'un fort ralentissement de l'activité économique était évoqué. Cet article analyse l'ensemble des facteurs qui ont finalement permis au Qatar de faire face au boycott.

 

Résumé:

  • Le Qatar affiche une surprenante résilience économique face au boycott, imposé par quatre pays arabes depuis juin 2017, en s'appuyant notamment sur une triple stratégie ;
  • La restructuration de ses routes de commerce (maritimes et aériennes) fut décisive pour compenser la perte de sa seule frontière terrestre avec l'Arabie Saoudite ;
  • Le pays a développé rapidement sa production locale et réorganisé son secteur agricole afin de limiter ses importations, surtout dans le domaine agricole ;
  • Le Qatar se tourne désormais davantage vers des partenaires commerciaux et financiers comme la Turquie et l'Asie, afin de moins dépendre de l'Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis ;