Faire Face À La Prochaine Crise : Une Vision Conjoncturelle De La Baisse Des Dépenses Publiques (Tribune)

Dans le cadre du partenariat avec le magazine Forbes, retrouvez une tribune d'Adrien Tenne, économiste de BSI Economics, sur la vision conjoncturelle de la baisse des dépenses publiques  :

 
Résumé :  La France demeure un pays où la dépense publique joue un rôle prédominant. Le montant des dépenses publiques de la France a ainsi atteint 56,4 % du PIB en 2017, soit le ratio le plus élevé de l'Union européenne. Au-delà des effets de périmètre – liés à ce que recouvrent les dépenses publiques, notamment dans la santé ou la retraite, qui peuvent différer entre les pays – qui peuvent conduire à relativiser, dans une certaine mesure, cette affirmation, force est de constater que ce niveau élevé de dépenses publiques soulève des questions essentielles.

Adrien est actuellement manager au sein du bureau de Paris de Kearney. Auparavant, il a occupé des fonctions à la Direction générale du Trésor ainsi qu'à l'Agence des Participations de l'Etat. Il a également exercé comme gestionnaire d'actifs (en particulier pour des portefeuilles obligataires) au sein du service de gestion des réserves de la Banque de France. Diplômé de l'Ecole Polytechnique, de l'Ensae et de la London School of Economics, ses travaux portent principalement sur la finance, les mécanismes de marchés, les instituations financières ainsi que sur la macroéconomie.

Dans la même catégorie :

Standard Post with Image

La Minute BSI Economics : « Les travailleurs qualifiés sont moins touchés par le chômage partiel grâce au télétravail » (Interview)

Standard Post with Image

La Minute BSI Economics : « Toutes les grandes économies soutiennent l'offre de crédit via des programmes de garantie d'Etat » (Interview)

Standard Post with Image

La Minute BSI Economics : « Les institutions internationales seront cruciales pour les émergents » (Interview)

Standard Post with Image

La Minute BSI Economics : « L'Helicopter Money a peu d'intérêt en présence de taux bas »