Richard H. Thaler, prix Nobel d'économie 2017

Le prix Nobel 2017 d'économie, plus précisément « le prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel » a été remis aujourd'hui à l'Américain Richard H. Thaler, de l'université de Chicago, pour ses travaux sur la finance comportementale. Il en a été l'un des fondateurs.

L'économiste Richard Thaler, en juin 2014.

CARSTEN REHDER / AFP

Richard H. Thaler a notamment montré comment certains mécanismes psychologiques, comme les limites de la rationalité, les préférences sociales ainsi que le manque de maîtrise de soi influencent les décisions individuelles et les orientations de marché.

Concernant la rationalité limitée, R. Thaler a développé le concept de comptabilité mentale, qui montre comment chacun se focalise surtout sur les conséquences individuelles d'une décision plutôt que ses conséquences globales. Il développe également le concept d'aversion de la dépossession, qui démontre également comment l'aversion au risque peut expliquer pourquoi nous donnons plus de valeur aux objets que nous possédons plutôt qu'aux autre objets.

Richard H. Thaler a également travaillé sur le degré de justice dont font preuve les consommateurs : il a utilisé notamment le jeu du dictateur, qui observe la quantité monétaire que peuvent partager les individus alors qu'ils pourraient en garder la totalité s'ils le souhaitaient. Cela peut notamment empêcher certaines entreprises d'augmenter leurs prix en période de forte demande, mais pas en période d'hausse des coûts.

Enfin, il est toujours difficile de respecter ses résolutions à chaque nouvelle année. Richard H. Thaler a analysé le dilemme pouvant se présenter entre une planification de long-terme et des actions de court-terme. Une bonne illustration de cette tension est l'épisode d'Ulysse face aux Sirènes, dans l'Odyssée d'Homère. Il a montré que des suggestions indirectes plutôt que des prescriptions directes sont souvent plus efficaces pour mettre des ressources de côté, notamment pour la retraite.

Richard H. Thaler a également collaboré avec Daniel Kahneman et Robert Shiller.

L'an dernier, l'Anglais Oliver Hart et le Finlandais Bengt Holmström avaient été récompensés pour leur contribution à la théorie des contrats.

Sources: Le Monde, Communiqué de presse de l'académique Royale de Suède

BSI Economics est un think tank de réflexion sur l'économie et la finance, créé en 2012, qui contribue à ouvrir et améliorer les débats en mettant au service des décideurs et des citoyens des réflexions indépendantes sur les nouvelles tendances économiques et financières.

BSI Economics met ses contributions multithématiques au service du débat public en sollicitant un réseau diversifié de collaborateurs composé de banquiers centraux, de régulateurs, de conjoncturistes, de chercheurs, de spécialistes sectoriels et de stratégistes en économie.

Dans la même catégorie :

Standard Post with Image

B-Smart - J.Mathis sur l'emploi des jeunes et le débat "ancienne" vs. "nouvelle" économie (Interview)

Standard Post with Image

Coût de la Coronacrise : 10 000 Milliards d'Euros ? (Tribune)

Standard Post with Image

B-Smart - J.Mathis sur l'affaire Veolia/Suez (Interview)

Standard Post with Image

BFM - A-S. Alsif sur la conjoncture économique (Interview)