BSI MAP : Prévisions de croissance 2016

Les dernières prévisions de croissance du PIB par le Fonds Monétaire International (FMI) sont sorties dans le WEO du mois d'octobre (cf. carte ci dessus). Dans une précédente carte publiée sur le site, nous avions déja pu observer dans quels pays le FMI avai été amené à changer ses prévisions de croissance du PIB. Après un ajustement moyen à la baisse de - 0,70 pt de PIB pour la prévision de croissance pour fin 2016, entre octobre 2015 et avril 2016, celle ci serait de - 0,25 pt de PIB sur les six derniers mois. Cependant, alors qu'ils n'étaient que 44 pays sur 189 à voir leur prévisions révisées à la hausse en avril, ils sont désormais 60 (31,7 %); 18 pays devraient être en récession, selon le FMI, en 2016.

En avril 2016, la révision de la croissance à la baisse pour plusieurs pays semblait due aux risques liés à la baisse du prix des matières premières (surtout le pétrole) et au risque de change dans les pays émergents, en vu d'une hausse des taux Fed Funds. Six mois plus tard, ces risques semblent atténués, les prix du pétrole remontant, ainsi que ceux des matières premières. Dans le même temps, la hausse des taux d'intérêt par la Fed aux Etats-Unis n'étant pas intervenue (ou du moins pas encore, il faudra probablement attendre le mois de décembre 2016), le risque de change alimenté par des sorties massives de capitaux a été écarté, au moins partiellement, dans les pays émergents. En Europe, malgré le Brexit, les chiffres de révisions de croissance sont plutot positifs mais restent de très faible ampleur. La France, dont la prévision de croissance pour 2016 a été révisée à la baisse par l'INSEE, voit malgré tout sa prévision augmenter de 0,1 point. 

V.L.

BSI Economics est un think tank de réflexion sur l'économie et la finance, créé en 2012, qui contribue à ouvrir et améliorer les débats en mettant au service des décideurs et des citoyens des réflexions indépendantes sur les nouvelles tendances économiques et financières.

BSI Economics met ses contributions multithématiques au service du débat public en sollicitant un réseau diversifié de collaborateurs composé de banquiers centraux, de régulateurs, de conjoncturistes, de chercheurs, de spécialistes sectoriels et de stratégistes en économie.

Dans la même catégorie :

Standard Post with Image

L'architecture institutionnelle de la réglementation financière internationale (Policy Brief)

Standard Post with Image

Le franc suisse : toujours une valeur refuge ? (Policy Brief)

Standard Post with Image

BCE : Chronique d'une prolongation annoncée (Note)

Standard Post with Image

Ce que vous devez savoir sur le référendum italien (Note)