Graphe : Dépréciation des monnaies émergentes vs USD

Sur un an, de nombreuses économies enregistrent une dépréciation de leur monnaie contre le dollar américain supérieure à 30%. C'est le cas du Brésil (Real) et dans une moindre mesure de la Turquie (Lira). Une évolution plus marquée pour les pays producteurs et exportateurs de matières premières, sensibles à l'évolution de l'activité chinoise, important de l'énergie / produits alimentaires ou faisant l'objet d'importantes fuites de capitaux étrangers. La remontée progressive des taux américains en 2016 pourrait accentuer ce phénomène, sous l'hypothèse que cette hausse n'ait pas déjà été anticipée.