Intervention dans l'Opinion du 7 juillet 2015

Guillaume Arnould, économiste au sein de BSI Economics, est intervenu dans un article du journal L'Opinion datant du 7 juillet 2015 et qui s'intitule " Les stress tests se sont fracassés sur les banques grecques". Il donne une explication de l'excès d'optimisme des stress tests de la BCE sur les banques grecques : "au delà même des hypothèses macroéconomiques retenues pour juger de la solidité des banques, les stress tests ont une faiblesse majeure : ils tiennent compte de la définition du capital retenue selon les normes de Bâle II. Or, sous la future norme Bâle III, la notion de capital change beaucoup. Par exemple, les impôts différés - crédits d'impôts dus par l'Etat - ne seront pas considérés comme des fonds propres. Or 80% du capital des banques grecques est constitué d'impôts différés".

Les stress tests se sont fracassés sur les banques grecques

L'article est consultable en ligne en suivant ce lien: Les stress tests se sont fracassés sur les banques grecques

BSI Economics est un think tank de réflexion sur l'économie et la finance, créé en 2012, qui contribue à ouvrir et améliorer les débats en mettant au service des décideurs et des citoyens des réflexions indépendantes sur les nouvelles tendances économiques et financières.

BSI Economics met ses contributions multithématiques au service du débat public en sollicitant un réseau diversifié de collaborateurs composé de banquiers centraux, de régulateurs, de conjoncturistes, de chercheurs, de spécialistes sectoriels et de stratégistes en économie.

Dans la même catégorie :

Standard Post with Image

Les Prêts Garantis Par l'Etat, solution miracle ou bombe à retardement ? (Tribune)

Standard Post with Image

Vers un retour à la normale du prix de l'or noir ? (citation)

Standard Post with Image

Les Politiques Budgétaires À L'Épreuve De La Coopération Européenne (Tribune)

Standard Post with Image

La création de monnaie ne se fait pas par magie ! (Tribune)