? Comment une banque centrale augmente-t-elle la quantité de billets en circulation dans l'économie ?

En temps normal, le poste « billets en circulation » d'une banque centrale est celui qui contribue le plus à l'augmentation de son bilan (avant 2007 ci-dessous):

 

 

Une augmentation des billets en circulation, cela signifie que les citoyens d'un pays se retrouvent à un instant donné avec plus de billets qu'ils n'en avaient auparavant. Etant donné que personne ne va en général chercher des billets supplémentaires à la banque centrale, comment cette augmentation se déroule-t-elle en pratique ? Comment les billets passent-ils de la banque centrale aux mains des citoyens ?

 

La réponse est très simple : la banque centrale passe par l'intermédiaire des banques commerciales. Les banques commerciales procurent directement des billets à leurs clients généralement via les distributeurs. Lorsqu'une banque commerciale a besoin de davantage de billets pour assurer ce service, elle va les chercher auprès de la banque centrale : elle échange alors des réserves (de la monnaie électronique) contre des billets (de la monnaie fiduciaire). Il se produit alors la même chose que lorsque vous retirez de l'argent liquide à votre banque : le compte de la banque commerciale à la banque centrale est débité d'un certain montant, et la banque commerciale obtient des billets pour ce même montant[1]. C'est ainsi que la banque centrale augmente le montant des billets en circulation dans l'économie (ou plutôt devrions nous dire, que nous forçons la banque centrale à augmenter le montant des billets en circulation dans l'économie).

 

 

Julien P.

  @JulienP_BSI

 

 

 

NB: Un ensemble intéressant d'informations sur les opérations « en pratique » d'une banque centrale, habituellement non fournies dans les manuels universitaires, se trouve dans la partie 4.3 de ce document co-écrit par Mishkin : http://www.nber.org/papers/w19297.pdf

 

Notes:

[1] Pour ne pas diminuer le montant des réserves dans le système bancaire (important pour la politique monétaire !) la banque centrale compensera en général cette diminution par une plus forte injection de liquidités.