? Pays émergents : chronologie des acronymes

Dans les débats récents : la semaine dernière nous publions sur notre site plusieurs résumés du renommé colloque annuel de COFACE, dont l'un d'entre eux était consacré à la croissance économique des pays émergents et ses conséquences sur la croissance mondiale. Nous proposons ici une explication des principaux acronymes utilisés pour désigner certains pays émergents.

 

 

Le terme de « pays émergents » regroupe, à ce jour, une soixantaine de pays. Cependant, ces pays restent très hétérogènes au regard des critères classiques de différenciation tels que la croissance réelle du PIB, le PIB par habitant, le degré d'ouverture économique, etc. C'est pourquoi, au fil des années, certains économistes et analystes ont voulu regrouper des pays émergents présentant une certaine forme d'homogénéité. Nous proposons une chronologie exhaustive des différents acronymes désignant des groupes homogènes de pays émergents.

 

BRIC(S) : En 2001, Jim O'Neill, alors économiste chez Goldman Sachs, propose de regrouper Brésil, Russie, Inde et Chine sous l'acronyme « BRIC ». Il évoque notamment la rapidité de développement et l'attractivité financière de ces économies en devenir. Par la suite, les dirigeants de ces quatre pays émergents décident de se rencontrer lors du premier sommet annuel des BRIC. Ce premier sommet témoigne d'une certaine institutionnalisation et participe ainsi à la formation d'une « nouvelle réalité géopolitique ».  En 2011, lors du troisième sommet des BRIC qui a lieu en Chine, l'acronyme devient « BRICS » avec l'adhésion officielle de l'Afrique du Sud.

 

Next 11 : En 2005, le même Jim O'Neill regroupe onze économies émergentes (Bangladesh, Corée du Sud, Egypte, Indonésie, Iran, Mexique, Nigeria, Pakistan, Philippines, Turquie et Vietnam)  qui, selon lui, vont compter dans les années à venir. Il met notamment en avant la stabilité microéconomique, la maturité des institutions politiques et la qualité du système éducatif de ces pays émergents.

 

CIVETS : En 2009, la banque britannique HSBC rend public l'acronyme inventé par un analyste de l'Economist Intelligence Unit. « CIVETS » regroupe Colombie, Indonésie, Vietnam, Egypte, Turquie et Afrique du Sud, économies émergentes dont le taux de croissance annuel moyen est évalué à 5% pour les deux décennies à venir.

 

MIST : En 2010, Goldman Sachs présente un nouveau quatuor de pays émergents dont la croissance s'accélère (Mexique, Indonésie, Corée du Sud et Turquie).

 

EAGLES et NEST : Toujours en 2010, c'est au tour de l'équipe de recherche de la banque espagnole BBVA de créer l'acronyme « EAGLES » (Emerging and Growth Leading Economies, Aigles) dans lequel figure les pays émergents des « BRIC » et des « MIST » auxquels est ajouté Taïwan. Dans le même temps, un groupe composé d'une quinzaine d'économies émergentes prometteuses est formé et répond au nom de « NEST » (Nid). BBVA met en avant la capacité de ces pays émergents à rattraper les « Aigles » dans la décennie à venir.

 

BENIVM : En 2013, Laurence Daziano, maître de conférence en économie à l'IEP de Paris, introduit le nouvel acronyme « BENIVM » qui regroupe Bangladesh, Ethiopie, Nigeria, Indonésie, Vietnam et Mexique. Aux quatre pays souvent cités (Nigeria, Indonésie, Vietnam et Mexique), elle ajoute le Bangladesh et l'Ethiopie qui, selon cette économiste, présentent un fort potentiel de croissance, une croissance démographique soutenue, une urbanisation rapide et une économie diversifiée.

 

BRIICSSAMT ou BRICS+ : En 2013, l'économiste Alexandre Kateb crée un nouveau regroupement de pays émergents qui répond au nom de « BRIICSSAMT » ou « BRICS+ ». Cet acronyme regroupe les traditionnels « BRICS » auxquels sont ajoutés Indonésie, Arabie Saoudite, Argentine, Mexique et Turquie. L'économiste rappelle qu'il s'agit de toutes les économies émergentes présentes au G20 et que leurs PIB ont franchi la barre des 1 000 Mds $ (mis à part pour l'Argentine).

 

 

 

Julien M.

 

 

Notes:

En complément, voir cet article du journal Le Monde très explicatif sur la terminologie de "pays émergents": http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/01/25/les-pays-emergents-dans-le-monde_1296196_3234.html