? ? Qu'est-ce que le “marché de gros” dans le secteur bancaire?

Le financement sur le marché de gros ou « wholesale funding » correspond aux flux de capitaux des agents institutionnels disposant d'excès de liquidités vers ceux ayant besoin de refinancement à court terme. Les prêteurs disposent généralement de sommes importantes et recherchent des supports d'investissement sûr et liquides. Les créditeurs net sont généralement les fonds spéculatifs, les fonds monétaires, les assureurs-vie ou d'autres institutions financières via la pratique du repo.

 

D'une part l'accès à ces pools de liquidités permet de mieux faire face aux chocs, notamment le retrait non anticipés de certains déposants (Goodfriend et King, 1998) tout en imposant une certaine forme de discipline de marché inhérente à la menace continue du non renouvellement du prêt de court terme (Calomiris et Khan, 1991).

 

D'autre part, cette source de financement a surtout été utilisée pendant la période d'avant crise comme un moyen de financer l'expansion plus rapide du bilan des banques que des dépôts traditionnels de détail (Hahm et al., 2012). Mais ces financements de court terme, plus instables, ont augmenté la vulnérabilité des banques, lesquelles ont dû faire face à un phénomène d'évaporation de la liquidité ou « market freeze » en 2008. La marché de la finance de gros exacerbe les risques lorsque l'incertitude sur la santé des emprunteurs devient trop grande (Huang et Ratnovski, 2008).

 

Thibaut D.

 

Référence :

Goodfriend, M. et King, R.G. (1998). Financial Deregulation, Monetary Policy, and Central Banking, Federal Reserve Bank Richmond Economic Review, 3-22.

Hahm, J., Shin, H. et Shin, K. (2012). Non-Core Bank Liabilities and Financial Vulnerability, NBER working paper 18428.

Huang, R. et Ratnovski, L. (2008). The Dark Side of Wholesale Funding, Federal Reserve Bank of Philadelphia working paper 09-3.

Calomiris, C. et Kahn C. (1991). The Role of Demandable Debt in Structuring Optimal Banking Arrangements, The American Economic Review, 81(3), 497-513.