? ? Perception du risque d'insolvabilité d'une entreprise par le marché, quels indicateurs existent ?

Il existe une multitude d'indicateurs employés dans les études économiques. Nous en citons ici deux communément utilisés.

 

Une première mesure est la différence entre le taux d'intérêt auquel emprunte une entreprise (taux rattaché à une obligation d'une certaine maturité) et le taux d'intérêt sans risque. A quoi correspond ce taux sans risque ? C'est là une question à part entière. Pour faire simple, on prend en général le taux d'intérêt attaché aux obligations d'Etat, par exemple le taux rattaché au Bund allemand.

 

Une deuxième mesure est ce qu'on appelle le CDS spread. Rappelons qu'un CDS est un contrat permettant à l'acheteur d'être indemnisé en cas d'événement de crédit sur le sous-jacent (défaut, non paiement d'annuités, restructuration...). Le terme « spread » signifie « écart », il s'agit donc ici de l'écart entre le prix d'une obligation sans CDS et le pix de la même obligation avec un CDS attaché. Au final, il s'agit donc tout simplement du montant que doit à payer l'acheteur du CDS à la contrepartie souhaitant le garantir contre un événement de crédit. Ce montant est généralement exprimé en points de bases par rapport au nominal annualisé du produit sous-jacent.

 

Ces deux mesures ont des variations proches mais pour autant pas forcément exactement similaires. La liquidité relative de chacun des deux produits, les effets d'offre, le risque de contrepartie concernant les CDS sont des facteurs (parmi d'autres) pouvant être à l'origine de mouvements non relatifs au risque de crédit. D'avantage de précisions sont donnée ici.

 

Julien P.